La façon la plus simple de vivre une vie courte et sans importance

vivre vie courte importance

Un article récent du New York Times a fait état de recherches sur la longévité qui ont révélé que les personnes qui vivent le plus longtemps ont non seulement un mode de vie sain, mais ont aussi tendance à s'engager et à se rapprocher des gens qui les entourent. Ils rendent visite à leurs voisins. Ils donnent des cours en ville. Ils transmettent les traditions à leurs enfants.


En d'autres termes, ils contribuent au monde qui les entoure.


L'article n'est pas sorti pour le dire, mais il fait allusion au fait qu'en vieillissant, les gens ont tendance à consommer plus et à créer moins. Pour parler franchement : la façon la plus simple de vivre une courte vie sans importance est de consommer le monde qui vous entoure plutôt que d'y contribuer.


En attendant, les personnes qui continuent à contribuer sont généralement celles qui continuent à vivre. Le message était clair. Les personnes qui contribuent à leur communauté vivent plus longtemps.


Mais pourquoi est-ce vrai ? Et comment pouvez-vous l'appliquer à votre propre vie ?

Comment les prisonniers de guerre restent-ils en vie ?

Les prisonniers de guerre qui ont réussi à survivre dans les conditions les plus brutales prétendent souvent que l'un des facteurs les plus importants de survie n'est pas la nourriture ou l'eau, mais le sentiment de dignité et d'estime de soi. En d'autres termes, la seule chose qui permet à certains hommes de rester en vie dans les circonstances les plus terribles est la conviction qu'ils sont dignes de l'être.


Si l'on applique ce principe à notre vie quotidienne, il est logique que la longévité prévale dans les cultures où la contribution est intégrée à la vie quotidienne. Prenons, par exemple, une culture où il est courant d'aller chez son voisin et de discuter chaque soir. Lors d'une conversation en face à face, vous devez soit contribuer, soit vous asseoir en silence dans un coin comme un fou.


Le fait de contribuer à une conversation, aussi simple soit-elle, vous permet de vous faire une petite idée de votre valeur personnelle. Le fait de participer à une conversation vous donne l'impression d'être un élément utile de la vie de votre voisin. Lorsque vous additionnez toutes vos petites contributions aux nombreuses conversations au fil des ans, il est facile de voir comment vous pouvez développer un fort sentiment de valeur personnelle lorsque vous vivez dans une culture où la contribution est typique.


Vous modifiez le cours de la vie des autres par ce que vous créez et apportez. Lorsque vous parlez, écrivez ou agissez, vous influencez les personnes qui vous entourent. Lorsque vous apportez une contribution au monde, vous êtes important. Et ainsi, l'acte de créer renforce votre sentiment de valeur personnelle.


C'est important et c'est souvent perdu en ligne. Il est de plus en plus facile de passer notre temps à consommer plutôt qu'à contribuer. Smartphones, iPads et Kindles. Twitter et Facebook. Le web en général. La plupart du temps que nous passons sur ces appareils et réseaux est consacré à consommer ce que quelqu'un d'autre a créé plutôt qu'à contribuer à nos propres idées et travaux.


Le résultat, je crois, est que notre estime de soi diminue lentement et que notre vie devient moins saine, moins heureuse et moins significative.

peinture vie saine heureux

Faites quelque chose

Lorsque vous cessez de faire une contribution, vous commencez à mourir.

— Eleanor Roosevelt

Comme vous le savez, ce site web ne vise pas seulement à vivre une vie longue et saine, mais aussi à faire quelque chose avec elle. Et cette nouvelle recherche est une excellente nouvelle si vous cherchez à faire la différence. Créer et contribuer au monde n'est pas seulement un élément fondamental pour vivre une vie saine et heureuse, mais aussi un élément significatif.


Vous ne pouvez pas contrôler le temps que vous passez sur cette planète, mais vous pouvez contrôler ce à quoi vous contribuez pendant votre séjour. Ces contributions n'ont pas besoin d'être de grandes entreprises. Préparez un repas au lieu d'en acheter un. Jouer à un jeu au lieu d'en regarder un. Écrivez un paragraphe au lieu d'en lire un. Vous n'avez pas besoin de faire de grandes contributions, vous devez juste en faire de petites chaque jour.


Trop souvent, nous passons notre vie à visiter le monde au lieu de le façonner.


Soyez un aventurier, un inventeur, un entrepreneur, un artiste. Proposez vos propres idées au lieu de réagir à celles des autres. Participez activement à la vie et contribuez au monde qui vous entoure. Engagez une bonne conversation. Faites du bon art. Faites de bonnes aventures. Mais surtout, faites quelque chose.


Contribuer et créer ne vous fait pas seulement vous sentir vivant, cela vous maintient en vie.